Le Diable des Rochers

Critique du livre : « Le Diable des Rochers »

***

Plus pour la sensibilité que pour l’originalité

Un garçon, différent, fuit son village où tout le monde le critique. Il devient un homme oublié de tous jusqu’à ce qu’il sauve une petite fille qui devient son amie. Quand il lui arrive à son tour d’avoir besoin d’être sauvé, le village, prévenu par la petite fille, met tout en œuvre.

Ce n’est pas pour l’originalité de l’histoire qu’on est séduit par ce livre. Mais bon, il est toujours bon de sensibiliser les enfants (et les adultes !) à accepter la différence, à ne pas la rejeter.
Cette histoire semble surtout être le prétexte à de grandes peintures, généreuses, dont on voit les traits de pinceaux.
Elles cultivent le côté sombre de l’histoire mais sont généreuses en couleurs et en puissance.

En définitive, même si l’histoire est classique, le livre marque par une certaine intensité.

Auteur : Delphine

Partager :

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *